PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Bafoussam : Maurice Kamto mobilise à l’Ouest

mardi 9 juillet 2013


En lançant les activités de son parti, le leader du Mrc a instruit ses représentants locaux d’aller gagner les prochaines élections.

C’est en grande pompe, lors d’un meeting organisé au stade municipal de Bafoussam jeudi dernier, que Maurice Kamto a lancé officiellement les activités du Mrc à l’Ouest. Une occasion de présenter à ceux qui ont effectué le déplacement, l’idéologie de son parti et les ambitions du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) lors élections programmées le 30 septembre 2013.

D’après Maurice Kamto, avec le Mrc, « le changement va arriver au Cameroun ». « Les élections couplées, législatives et municipales du 30 septembre prochain, constitueront un baromètre de notre capacité à impulser ce changement dans les années à venir. La ligne politique de notre parti est claire. Nos listes seront constituées par les instances de base du parti et ne seront retouchées, que si elles sont de nature à entrainer la disqualification ou à entraîner un échec certain. Si les électeurs nous font confiance en nous donnant des élus, ceux-ci devront rester dans leur circonscription électorale. Nos adversaires politiques clament déjà notre échec en affirmant « que nous allons mordre la poussière, même dans cette ville de Bafoussam qui m’a vu naître. Allez-vous accepter cela ? Allez-vous leur donner raison ? », demande l’ancien Ministre à une foule conquise.

En invitant tous ceux qui hésitent encore à rejoindre son parti, Maurice Kamto a présenté les cinq piliers du Mrc que sont le pacte républicain, le pacte pour les jeunes, le pacte productif, le pacte social de solidarité et le pacte stratégique avec la diaspora. Pour que ce projet de société soit réalisé, martèle le Président du Mrc, il faut que les Camerounais cessent d’avoir peur. Cette phrase a été prononcée au moins une douzaine de fois par Maurice Kamto. « C’est la peur qui nous tient en esclavage, a-t-il précisé. C’est elle qui fait que vous avouiez une faute que vous n’avez pas commise. C’est elle qui fait que vous croyiez normaux les abus et les humiliations dont vous faites l’objet. Il faut le réaffirmer inlassablement : ce n’est pas une armée que je veux lever au Cameroun c’est une foule innombrable de citoyens militants, sympathisants mobilisés, conscients et déterminés à prendre en main leur destin, à prendre en main l’avenir du Cameroun. Ce n’est pas le Sang des Camerounais que je veux offrir à la nation, mais des solutions précises aux multiples problèmes d’aujourd’hui et une vision claire de ce que nous pouvons faire ensemble ».

Aux militants de l’Ouest, comme l’ont expliqué tous les orateurs du Mrc, de montrer de quoi ils sont capables. Edwige Fongang, la présidente départementale Mrc de la Mifi, a cité que des formations des militants de base soient multipliées pour l’atteinte rapide de ces objectifs.

Source : Le Jour

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0