PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

BAD : Qui pour succéder au Rwandais Kaberuka ?

lundi 25 mai 2015


Revue des profils de quelques candidats sur les huit à la présidence de la Banque africaine de développement.

Le prochain président du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad), sera connu le 29 mai prochain, à l’issu de l’Assemblée générale annuelle de cette institution à Abidjan en Côte d’Ivoire. Huit candidats aux CV aussi étoffés les uns que les autres, vont s’affronter au cours d’une élection aux multiples enjeux, qui coïncide net avec l’année de célébration du cinquantenaire de la Bad. Les experts et les candidats s’accordent d’ailleurs à dire que la célébration des noces d’or de l’institution bancaire panafricaine devrait permettre aux politiques de prendre la mesure de l’immensité des défis qui s’imposent à l’Afrique aujourd’hui, le plus grand étant l’impérative intensification du développement. D’où la nécessité pour les chefs d’Etat du continent de mettre à la tête de cette banque, une personnalité à même d’épouser le mouvement et capable de rehausser l’efficacité et la rapidité d’action de la Bad. En ordre de bataille, les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) vont soutenir à cette élection l’actuel ministre tchadien des Finances et du Budget, Bedoumra Kordjé.

Il pourrait ainsi entrer dans l’histoire comme le premier ressortissant de l’Afrique centrale à avoir accédé à ce poste. Il se qualifie déjà de « candidat de la modernité ». Il connaît parfaitement la maison, après y avoir passé une trentaine d’années. Il y aura occupé des postes de direction, notamment dans le secteur des infrastructures et de l’énergie dès 1996. En 2008, il est désigné au stratégique poste de secrétaire général de la Bad, qui lui permettra de participer à toutes les décisions politiques et d’orientation. Son Cv indique en outre qu’il a officié en 2014, à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) en qualité de président de son conseil d’administration, ainsi qu’au Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale qu’il a également présidé. Au cours de la même période, il a présidé le Conseil des gouverneurs Fmi et de la Banque mondiale. Au plan national, il a été, entre 2012 et 2015, entre autres, secrétaire général de la présidence de la République et ministre du Plan, avant de se voir confié le portefeuille des Finances et du Budget.

Francophone lui aussi, le Malien Birima Boubacar Sidibé pourrait bénéficier du poids des 15 Etats membres de la Cédéao. Directeur général de Shelter Afrique puis vice-président de la Banque islamique de développement, dont il a piloté l’expansion en Afrique, il est salué pour ses innovations dans le domaine des montages financiers. Diplômé de l’Ecole nationale du génie rural et des eaux et forêt (Paris) et titulaire d’un master en « Eaux et Assainissements » de l’Université de Montpellier, ses chances d’être élu président de la Bad semblent cependant moindres, puisqu’il aura affaire à trois autres candidatures issues de l’Afrique de l’Ouest.

Comme lui-même. Parmi ceux-ci, il y a notamment la ministre capverdienne des Finances, Cristina Duarte, une afro-optimiste pur sang. Qui pense que « l’Afrique a déjà décollé ». Et que « la question, est, en effet, plutôt celle du soutien de ce décollage. L’Afrique a réussi son envol grâce à une combinaison de facteurs externes et internes. Ces derniers sont les plus importants : de plus en plus, les gouvernements africains ont des pratiques de bonne gouvernance. Dans ce contexte, la responsabilité première du décollage de l’Afrique, ou du soutien de ce décollage, relève avant tout des Africains. Et particulièrement, des gouvernements africains élus démocratiquement ».

Toujours en Afrique de l’Ouest, il y a le très sérieux Akinwumi Adesina du Nigeria. Après un quart de siècle d’expertise dans l’Agriculture, il fut le premier étudiant à décrocher un bachelor en Economie agricole avec mention à l’université de Ife, en 1981. Il a occupé, entre autres, les postes de ministre de l’Agriculture, vice-président de l’Alliance pour la Révolution Verte en Afrique (Agra). Sa candidature paraît d’autant plus solide qu’il est le candidat de la première économie du continent. Le candidat de la Communauté de développement d’Afrique australe (Sadc), le zimbabwéen Thomas Zondo Sakala, a lui aussi un Cv assez bien étoffé, et devrait compter sur le soutien de l’ensemble des Etats de cette communauté. Il occupait, jusqu’au 14 octobre 2014, le poste de vice-président de la des programmes pays et régions. Il a passé 31 ans au sein de la Bad, où il a exercé dans la plupart des centres opérationnels et institutionnels de l’organisation.

Par Jean De Dieu Bidias (Mutations)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Facebook reconnaît avoir échoué à protéger les données (...) => Hier, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a annoncé la mise en place (...)
Kenya : l’élection de Kenyatta validée => La Cour suprême a rejeté les deux recours en annulation de la présidentielle (...)
Zimbabwe : le président Robert Mugabe a démissionné => Le président zimbabwéen Robert Mugabe a remis une lettre de démission au (...)
RCA : Antonio Guterres à Bangui => Le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies entame ce mardi une (...)
Le premier robot sexuel programmé pour être violé (...) => Une entreprise américaine fait scandale en commercialisant des robots (...)
France : Combien gagneront les ex-ministres qui ont (...) => Salaires, protection policière, avantages en nature... Contrairement à (...)
Pourquoi l’ex-président gambien s’est exilé en Guinée-équatoria => Yahya Jammeh, l’ex-président gambien, est donc en exil en Guinée Equatoriale. (...)
Cuba :Fidel Castro est mort => Le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est décédé vendredi soir à La (...)
Cuba :Fidel Castro est mort => Le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est décédé vendredi soir à La (...)
Différend frontalier Gabon-Guinée équatoriale : l’option (...) => Les deux pays ont décidé de s’en remettre à la justice internationale au sujet (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0