PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Attaques des kamikazes Boko Haram : après les fillettes, les garçonnets

lundi 14 décembre 2015


Les terroristes ont commencé à utiliser les jeunes garçons comme bombes humaines. Les fillettes étaient manifestement très surveillées.

C’est un week-end de deuil que viennent de passer une fois de plus les habitants de la ville de Kolofata chez le vice premier ministre Amadou Ali, située dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, proche de la frontière nigériane. Ces derniers ont passé leurs journées de vendredi et samedi à enterrer et à lamenter leurs proches, décédés des suites de l’attentat à la bombe survenu le vendredi 11 décembre 2015 dernier.

Selon des témoignages, alors que le jour venait de se lever, un kamikaze, une jeune fille d’environ 13 ans a déjoué la vigilance des soldats en faction dans cette partie du pays et ceux des membres de l’auto défense pour s’infiltrer dans une maison familiale déjà endeuillée. A l’intérieur et au milieu de cette famille, l’inconnue que chacun cherchait à dévisager à fait exploser la bombe qu’elle portait autour de la ceinture.

D’après un communiqué des sources sécuritaires, après l’explosion qui s’est produite entre 6h et 7h du matin, on a enregistré sur le coup six morts donc le kamikaze. Les cinq autres personnes qui figuraient parmi les victimes grièvement blessées n’ont pas pu survivre après avoir été transportées d’urgence à l’hôpital. Ces derniers sont décédés sans avoir eu le temps de profiter des soins urgents qu’ils recevaient.

Les soldats descendus sur le terrain après l’explosion, ont immédiatement quadrillé les lieux, de même que les éléments de l’auto-défense. Une fouille de la zone a été organisée. Pendant cette fouille, un second kamikaze un jeune garçon déniché a fui vers les montagnes portant la ceinture explosive qu’il n’a pas eu le temps de déclencher. Par peur de se faire arrêté, il s’est suicidé.


35 morts et plusieurs blessés

L’attentat de vendredi 11 décembre dernier qui a fait 11 morts et une vingtaine de blessés est le troisième du genre à se produire dans la ville de Kolofata. Le 27 juillet 2015, une attaque ciblant les domiciles de personnalités dans la même localité avait fait une quinzaine de morts. Le 13 Septembre 2015, un double attentat-terroriste perpétré dans ladite ville coûtait la vie à neuf personnes dont les deux jeunes kamikazes et blessant 21 personnes. Pour un total de plus de 35 morts. Cette attaque vient aussi classer Kolofata dans la liste des villes camerounaises les plus attaquées par Boko Haram.

Par Hervé Villard Njiélé(La Nouvelle Expression)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Crise à Bamenda - Issa Tchiroma : « Paul Biya a prescrit, (...) => Alors que la tension sociale semble monter dans le Nord et Sud Ouest du (...)
Bamenda : Trois policiers blessés dans un attentat (...) => L’attentat n’a pas encore été revendiquée, mais pour les autorités, il ne fait (...)
Décès dans une église de réveil : le pasteur transféré a la (...) => Suite au décès de la nommée Henriette le 16 Septembre dernier au sein d’une (...)
Effondrement de Dschang : déjà un survivant et 12 (...) => Un immeuble en construction R+4 s’effondre dans la ville de Dschang au (...)
Douala attaquée à la bombe ce matin => Depuis 7heures du matin ce 22 Septembre 2017, une bombe d’origine (...)
MTN Elite One : la journée de tous les dangers => On devrait voir plus clair ce jeudi dans la bataille pour les places (...)
Paul Biya en action à New york => Présent à New York depuis le dimanche 17 septembre, le Président de la (...)
Universités : l’heure est à la diversification des (...) => C’est un des dossiers majeurs du ministre de l’Enseignement supérieur, Pr (...)
Processus électoral au Cameroun : la Francophonie à (...) => Une mission de cette institution en séjour au Cameroun a été reçue hier par le (...)
Chantal Biya, une présence remarquée => La première dame a accompagné son illustre époux à l’ouverture de la 72e (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0