PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Assassinat de militaires et de policiers : le temps de la riposte

lundi 4 décembre 2017


Sur très hautes instructions du chef de l’Etat, le MINDEF a présidé vendredi dernier une réunion d’évaluation sécuritaire pour faire face à la situation.

« Ce qui compte maintenant, ce ne sont pas des déclarations, mais l’action ». Face à la presse vendredi soir, dans une salle des Actes du ministère de la Défense qui venait d’accueillir une réunion spéciale d’évaluation sécuritaire regroupant le gratin des forces de défense du Cameroun, notamment les quatre généraux, commandant les régions militaires interarmées, les quatre généraux commandant les régions de gendarmerie, le général de brigade Bouba Dobekreo, commandant le 1er secteur de la Force multinationale mixte de la CBLT, Joseph Beti Assomo s’est voulu clair. La rencontre qui intervenait au lendemain de l’importante déclaration du président de la République, chef des armées, quelques minutes seulement après son retour au Cameroun, alors qu’il revenait du 5e Sommet Union africaine – Union européenne qui se tenait à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire avait donc un seul but : arrêter « les mesures de mise en œuvre concrètes et immédiates » du chef de l’Etat. S’il n’est pas rentré dans le détail de ce huis clos qui aura duré environ dix heures, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense a néanmoins tenu à préciser que certaines mesures allaient être mises en œuvre immédiatement, tandis que d’autres le seront progressivement.
Joseph Beti Assomo a tenu à déplorer les conditions atroces dans lesquelles sont décédés certains éléments des forces de défense et sécurité, du fait de ces éléments terroristes. Comme le chef de l’Etat la veille avant lui, le MINDEF a tenu à rassurer sur le moral et la détermination des forces de défense et de sécurité de faire face à la situation qui prévaut actuellement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest : « l’intégrité territoriale du Cameroun sera préservée », a-t-il martelé. Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense a souligné que la concertation de vendredi dernier n’était pas uniquement focalisée sur la situation qui prévaut dans ces deux régions. Elle a permis une évaluation sécuritaire de l’ensemble du pays.
Il convient de rappeler que ce type de rencontres n’est pas le premier du genre, qui se tient à cette période de l’année au Cameroun. Seulement, et comme a tenu à le rappeler le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, le contexte en 2017 est particulièrement différent. Au cours des années précédentes, il était question d’examiner au plus près la situation dans la partie septentrionale du pays en proie aux attentats de la secte terroriste Boko Haram, la région de l’Est qui subissait les assauts des bandes armées venues de la République centrafricaine, et d’une manière générale la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire. Celle-ci est particulière depuis que les forces de défense et de sécurité ont perdu une dizaine d’hommes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis quelques semaines, du fait des attaques terroristes.

Par Jean Francis BELIBI (CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lutte contre le terrorisme : Le Nigéria et le Cameroun (...) => Déclaration du chef d’état major des forces armées nigérianes après le (...)
Sénat : La seconde législature s’ouvre => Les membres de la chambre se retrouvent ce matin au Palais des Congrès de (...)
Fête du travail : Du social pour commercer => Les mutuelles étaient à l’honneur du lancement de la semaine du travailleur (...)
Présidentielle 2018:Maurice Kamto dans la course => S’il est élu après ce scrutin, le candidat du Mrc entend entre autres, (...)
Election sénatoriale:l’argent de la campagne fait du (...) => Les neuf partis engagés dans ce scrutin n’ont toujours pas reçu le financement (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : les (...) => Le Minrex Lejeune Mbella Mbella, a reçu hier l’ambassadeur des Etats-Unis au (...)
46e fête nationale : 3 350 personnalités à distinguer => Révélation faite hier au Palais de l’Unité par le Grand chancelier des Ordres (...)
Présidentielle 2018 : des raisons pour choisir Paul (...) => Dans sa dernière parution, la publication du Cabinet civil présente les (...)
Plan d’urgence triennal : 800 logements sociaux en (...) => Au cours du Conseil de cabinet du 1er mars, le ministre de l’Habitat et du (...)
Investissement : Voici venir le « Douala Grand Mall (...) => La première pierre du futur centre commercial régional posée mercredi par le (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0