PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

André Fotso : Le bâtisseur visionnaire

jeudi 15 septembre 2016


Souvenir que laisse le défunt président du Gicam, André Fotso, industriel au parcours remarquable.

Quitter un emploi de cadre supérieur dans une multinationale pour se lancer dans ses propres activités, pour se mettre à son compte. Il lui fallait de l’audace, voire de la foi, pour tenter le coup. Des proches disent qu’il était « poussé par le désir d’entreprendre ». André Fotso est donc devenu entrepreneur. C’est en 1991 qu’il se lance, après avoir négocié son départ de la boîte qui l’employait depuis six ans. Première entreprise créée, 3T Cameroun, pour le transit, l’acconage, la manutention et la consignation.

Deux ans plus tard, l’entrepreneur devient industriel : Fme-Gaz voit le jour. D’autres entités suivront, montrant son souci de varier, d’étendre ses activités : Scpi, dans l’immobilier, Sampo-Cameroun dans l’informatique, etc.

André Fotso va également s’investir dans la banque. Lorsqu’en 2003 le groupe bancaire Ecobank s’installe au Cameroun, l’homme d’affaires y adhère, prenant une position prépondérante parmi les actionnaires locaux. En 2005, il en deviendra d’ailleurs le président du conseil d’administration.

A son actif aussi, le rachat, en mars 2010, de Cometal, une entité des groupes Cfao et Optorg. Le domaine ici est la construction métallique. La même année, les trois entités qu’il détient (3T Cameroun, Fme-Gaz et Cometal) sont regroupées dans un holding, TAF Investment Group, dont les activités se résument à la prise de participation dans des sociétés, l’acquisition et la gestion des valeurs immobilières, etc.

On retiendra aussi du président André Fotso que ce fut un entrepreneur qui croyait aux vertus du dialogue public-privé. Son action au sein du Gicam l’a montré à suffisance. Ainsi, il en était encore vice-président en 2008 quand il a joué les premiers rôles lors des rencontres sur de grands projets structurants (projets énergétiques, port de Kribi, etc.). L’objectif de ces réunions était d’impliquer un maximum d’entreprises camerounaises dans la réalisation de ces chantiers.

Par Alliance NYOBIA(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Imbolo Mbue : Rencontre avec un phénomène littéraire => La jeune Camerounaise a effectué une entrée fracassante dans l’univers du (...)
Christian Ngan : Au bonheur des peaux noires => L’entreprise de produits cosmétiques « Madlyn Cazalis » se sert de la nature (...)
Mason Cyrille Elong Ewing : styliste sans complexes => L’artiste collectionne plusieurs défilés et est aussi producteur de cinéma (...)
Cameroun : rencontre avec les hommes et les femmes de (...) => Ils vivent depuis des années loin du pays de leurs parents. Ambitieux, (...)
Marie-Caroline Kingue : ce que femme peut… => La promotrice du magazine Kwin est fan de développement personnel et (...)
André Fotso : Le bâtisseur visionnaire => Souvenir que laisse le défunt président du Gicam, André Fotso, industriel au (...)
Charles Ndongo : 36 ans d’expérience, et enfin patron de (...) => L’ancien directeur de l’information de la télévision nationale a été nommé ce (...)
Paul Fokam Kammogne : Le banquier exemplaire => Le Pca d’Afriland First Group, maison-mère d’Afriland First Bank, a reçu le (...)
Canada : Vivi Flame of Hope pour une alphabétisation du (...) => Une jeune étudiante camerounaise impulse un projet humanitaire. (...)
Sismondi Barlev Bidjocka : Le dernier des mohicans => En seize ans de service à la Radio Tiemeni Siantou, il aura assisté aux (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2016 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0