PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

An 35 du Renouveau : Le RDPC donne le ton

mercredi 1er novembre 2017


A l’occasion de la célébration, le Secrétaire général du Comité central, Jean Nkuété, appelle à la consolidation des acquis de paix, d’unité et d’intégrité.

La traditionnelle circulaire du Secrétaire général du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), Jean Nkuété rappelle d’abord, fort opportunément, que le Renouveau national est né avec l’accession à la magistrature suprême du président Paul Biya, le 6 novembre 1982. C’était, note-t-il, l’aspiration commune et profonde de l’immense majorité des Camerounais à bâtir « le vivre-ensemble » dans notre pays. Ce, sur la base des valeurs immuables de paix, d’unité, de liberté, d’intégrité, de modernité, de démocratie et de justice. La finalité, indubitablement, étant l’épanouissement individuel et collectif. Dès lors, le RDPC condamne toute tentative de déstabilisation de l’unité et de l’intégration du pays. 35 ans plus tard, le RDPC place cette célébration sous le thème : « Contribuons ensemble au renforcement de « l’esprit camerounais » pour la consolidation de l’unité et l’intégrité nationales et de la paix ». C’est que, comme le relève Jean Nkuété , « l’une des grandes victoires du Renouveau est d’être parvenu à forger une identité camerounaise forte ». A ce jour, chaque militant du RDPC, mieux, chaque Camerounais, doit exalter avec fierté la glorieuse épopée sous la coupe du président Paul Biya. Ainsi, le RDPC propose que « l’esprit camerounais forgé par le Renouveau », soit la déclamation du caractère un et indivisible du Cameroun. « C’est aussi la fierté, héritée des pères du nationalisme, d’être Camerounais à l’intérieur et hors des frontières nationales ; c’est le culte de l’effort et le rejet de l’impossible ; c’est la passion de la paix et de l’unité nationale ». Sans triomphalisme, le RDPC prescrit également « la culture de la pondération, de la tolérance, de la patience et de la résilience ». La célébration du 35e anniversaire du Renouveau se veut donc un moment de mobilisation dans les différentes sections RDPC à travers le pays. Les militants, amis, sympathisants et électeurs de ce parti doivent renouveler l’expression de leur attachement aux idéaux portés par Paul Biya depuis le 6 novembre 1982. Car, pour Jean Nkuété, le Renouveau national est toujours d’actualité. « Il n’a pas pris une seule ride. C’est une source d’inspiration permanente pour la réalisation de destin de notre pays », écrit le Secrétaire général du Comité central. Une référence constante donc, mieux, « un guide intemporel. Un meilleur gage pour le futur ».

Par Azize MBOHOU (CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Préparation du budget : rudence et discipline => C’est dans cette logique que devra s’inscrire la préparation du prochain (...)
Présidentielle 2018 : les Etats-Unis n’ont pas de (...) => L’ambassadeur Peter Henry Barlerin l’a réitéré mardi à l’issue d’une audience (...)
Présidentielle 2018 : Paul Biya, le candidat qui (...) => C’est le titre de l’éditorial que signe Samuel Mvondo Ayolo, dans la dernière (...)
Camwater : un nouveau PCA installé => Patrick Kum Bong Akwa, installé mardi dernier par le ministre de l’Eau et de (...)
Télécommunications et TIC : l’annuaire des données (...) => Il a été officiellement remis hier au ministre des Postes et Télécommunications
Cameroun-Espagne : le courant passe => Arrivé en fin de séjour, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne a fait le bilan de (...)
Baccalauréat général 2018 : les clés de la réussite de (...) => Les performances de la région à cet examen font un bond en passant de 39,03% (...)
Services publics : la maladie du vendredi => Fonctionnaires et autres travailleurs ont pris l’habitude de se donner (...)
Ebolowa : l’hôtel du Comice livré en novembre => Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des (...)
Transformation du bois : un Camerounais rachète les (...) => La procédure de redressement judiciaire de mars 2018 s’est soldée il y a (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0