PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Affaire Iya Mohammed : Des manœuvres pour introniser Nguini Effa

jeudi 4 avril 2013


Le Directeur général de la SCDP, Nguini Effa, originaire de la Mefou et Akono comme l’actuel Secrétaire général de la Présidence de la République, Jean Marie Mebara, est candidat à la Présidence de la Fédération Camerounaise de Football. Il ne fait pas mystère d’être élu par tous les moyens. Surtout à ce moment où cette association dispose tout de même d’un pactole de 650 000 dollars US du projet GOAL et 750 millions de FCFA des retombées de la coupe des confédérations disponibles encore dans les comptes de la FIFA.

Seulement malgré les moyens mis en œuvre, il ne pouvait être candidat, sa liste ne remplissant pas les conditions d’éligibilité. Notamment celle de faire figurer sur sa liste deux candidats au moins par province. Inutile de dire que dans la partie septentrionale du pays, malgré les offres alléchantes et les intimidations en tout genre, aucun délégué n’a été séduit par son programme.

Le 22 avril 2004, soit deux jours seulement avant la tenue de l’Assemblée générale élective, Fayçal Mourad, Délégué de l’Extrême-Nord, a été longuement reçu par le candidat Nguini Effa qui, malheureusement, a vu toutes ses propositions faramineuses rejetées. Après cette ultime tentative, la candidature de Nguini Effa n’était plus d’actualité. Tout porte aujourd’hui à croire que « la relecture des textes préalable aux nouvelles élections » voulue par Jean Marie Atangana Mébara ressemble à s’y méprendre à une manœuvre pour permettre au Directeur général de la SCDP de se présenter. Il ne serait donc pas surprenant que les textes si jamais ils sont révisés indiquent par exemple que le candidat à la FECAFOOT n’a pas besoin d’avoir forcement une liste avec les délégués de toutes les provinces. Histoire de contourner le Grand Nord et de satisfaire les appétits de Nguini Effa. Cela est possible dans la mesure où, trois jours avant la tenue de l’Assemblée générale, les proches du candidat Nguini Effa affirmaient à qui voulaient les entendre que l’élection ne se tiendrait pas le 24 avril. Et effectivement, elle ne s’est pas tenue.

Mieux, dans la journée du 24 avril, les copies du communiqué rendu public par la Présidence de la République étaient disponibles dans la capitale et circulaient dans les mains des proches de Nguini Effa. Toujours dans un souci de manipulation, la bande à Nguini Effa n’a pas lésiné sur les moyens. Elle a recruté dans l’équipe à Iya Mohamed, l’actuel premier vice-Président de la Fédération, Robert Penne. Ce dernier a adressé en date du 27 avril 2004, une correspondance au Président de la FIFA, Joseph Blatter. Il écrit : « nous attirons votre haute attention sur la démarche désespérée d’une frange des membres du Bureau Exécutif sortant, qui tenteraient d’obtenir le soutien de la FIFA par le biais d’un mémorandum émanant prétendument des membres de l’Assemblée générale de la FECAFOOT. Les signatures qui y sont annexées procèdent d’un détournement d’objet.

Ce flagrant délit de tricherie dénote du comportement irresponsable et répréhensible des mis en cause qui ont entraîné notre association nationale dans la situation que nous déplorons aujourd’hui. Loin de défendre les intérêts du football, leur mémorandum participe des manœuvres dilatoires qui leur ont permis de rester en poste quatre mois après la fin officielle de leur mandat qui expirait en décembre 2003.

« Nous, membres de la FECAFOOT, signataires de la présente, tenons à marquer notre adhésion aux mesures prescrites par le Gouvernement pour sortir le football camerounais de l’impasse, en même temps que nous nous désolidarisons de tous ceux qui ont engagé notre association nationale dans cette voie irresponsable ». Cette lettre n’a pas fait long feu. Au lendemain de cette forfaiture, sept délégués (sur 10) de la province de l’Est ont désavoué vigoureusement l’imposteur en signant une motion en faveur d’Iya Mohamed.

Voilà donc Robert Penne qui est chargé auprès de la FIFA de jouer les griots en célébrant la mesure gouvernementale de reporter les élections, disposition que l’instance internationale a mal appréciée. Cela n’aurait pas ému les foules s’il n’avait prôné dans sa lettre quelques grandes vertus morales. Ses exploits à lui, sauf à se moquer des gens, ne lui permettent ni de parler de comportement irresponsable, ni de tricherie. La preuve. Le 1er octobre 2003, l’honorable Penne Robert, premier vice-Président de la FECAFOOT a signé frauduleusement deux certificats de transfert internationaux respectivement aux noms de Benado Recardo Ferry, joueur d’Ouragan de Loum et Abong Jean Georges, joueur de Caïman de Douala. Il les a expédiés à la Fédération Sud-Africaine de Football. Malheureusement pour lui, deux semaines auparavant, le Secrétaire général de la FECAFOOT avait également signé deux certificats de transfert internationaux pour deux joueurs devant évoluer en Afrique du Sud.

Lorsque les Sud-Africains reçoivent les certificats de transfert signés de Penne, ils sont surpris de constater que ni le nom, ni la signature ne sont ceux apposés sur les premiers documents expédiés par Jean René Atangana Mballa. Ils écrivent à la FECAFOOT en joignant les certificats douteux comportant chacun la signature de Robert Penne et son cachet de Secrétaire général de la FECAFOOT, qu’il n’est plus depuis plus de six ans. Le pot aux roses est découvert. Et hélas, les investigations montrent qu’il n’était pas à son premier coup. Robert Penne avait déjà distribué son œuvre jusqu’au Vietnam, pays où on a même de la peine à croire que le football se pratique.


Source ;L’oeil du Sahel

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Fecafoot : des organes dissous => Le Comité de normalisation a mis un terme au fonctionnement des commissions (...)
Fécafoot : les visages de la normalisation => Cinq personnalités désignées par la mission FIFA-CAF vendredi dernier pour (...)
Eliminatoires du Mondial 2018 : les Lions en difficulté => Le Cameroun doit impérativement l’emporter aujourd’hui à Yaoundé contre le (...)
Can 2019:ce comité de normalisation qui inquiète => Pour certains, l’instance aura un impact dans l’organisation de la (...)
Cameroun-Nigéria : 23 Lions convoqués => Eric-Maxim Choupo Moting dans le groupe d’Hugo Broos, qui a publié sa liste (...)
Crise à la FECAFOOT : les assurances du gouvernement => Lors d’un point de presse au stade Ahmadou Ahidjo vendredi dernier, le (...)
Organisation de la CAN 2019 : « Le gouvernement reste (...) => Organisation de la CAN 2019 : « Le gouvernement reste fermement engagé » (...)
CAN 2019 : Les assurances de la Chine => L’ambassadeur Wei Wenhua et le représentant de l’équipementier français Alcor (...)
Création, organisation et fonctionnement du comité (...) => Décret N°2017/445 du 11 août 2017 Le président de la République, Vu la (...)
CAN 2019 : le Comité d’organisation créé => Le chef de l’Etat a mis sur pied, le 11 août dernier, le COCAN qui devra (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0