PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Administration territoriale : Biya nomme les sous-préfets

mercredi 24 avril 2013


Les uns ont été sanctionnés. Tandis que des femmes font leur entrée Les textes signés hier par le président de république ont été sans pitié pour ces anciens de chefs de terre.

Les uns ont été sanctionnés. Tandis que des femmes font leur entrée Les textes signés hier par le président de république ont été sans pitié pour ces anciens de chefs de terre. A l’annonce dans le journal de 17 sur le poste nationale de la lecture des textes du président de la république portant nomination des sous préfets, l’on était curieux de savoir le sort qui allait être réservé aux chefs de terres récalcitrants et particulièrement au sous préfet de l’arrondissement de Meiganga.

Ce dernier qui a été rendu tristement célèbre il ya quelques jours par ses déboires sexuels. En effet, en compagnie de trois autres personnes, Célestin Messi puisqu’il s’agit de lui a participé à une séance de viol collectif qui d’après les déclarations de la victime s’est déroulée dans sa résidence administrative de la localité. Donc l’éviction de son poste de ce sous préfet qui était prévisible, apparait comme une volonté manifeste d’assainir ce corps dont les membres, une fois affectés dans l’arrière pays, se donnent à toutes sortes de déviances même les plus ignobles.

Comme Célestin Messi, ci cinq autres sous préfets ont été déchus de leur poste. Notamment ceux de Makénéné, de Darack, de Yingui, de Guider, de Bello…

Autres faits marquants de ces nominations, c’est la nomination de nouvelles femmes comme sous préfets ; notamment dans les arrondissements de Ngaoundéré 3è, de Garoua 3è, de Monatélé et de Bikok. Celles-ci rejoignent les deux qui étaient en poste et complètent à 5 le nombre de femmes chefs de terre au Cameroun.

Les textes du président de la république qui interviennent deux ans après ceux du 29 avril 2011, comble ainsi le vide laissé par la promotion de certains sous préfets au poste de Préfet à la suite du mouvement des préfectorales intervenu le 22 octobre 2012.

Source:Nouvelle Expression

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Entrepreneuriat : Quand les femmes osent… => Une série de conférences thématiques bouclée ce 18 octobre à Douala. Adèle (...)
Commémoration : Eséka, un an après => Les populations de cette ville continuent de vaquer à leurs occupations, (...)
Douala : La marche du Sdf interdite => L’administration reproche au président régional du Social Democratic Front (...)
2ème pont sur le wouri : 6.000 véhicules en circulation (...) => Il existe un peu plus de cinq cent mille engins dans le parc automobile (...)
Entretien routier : le Matgenie soutient les (...) => Grâce au projet Sacir, cette entreprise accompagnera désormais les maires (...)
2e Pont sur le Wouri : Ce qui va stopper les (...) => La fin de la construction des voies d’accès devrait permettre de tourner (...)
Sécurité sociale : Consultations pour amender la (...) => La 20e session de la commission nationale y relative s’est réunie hier à (...)
Affaire Camtel-Orange : Perturbations continues => L’interruption des liaisons de transmission de la fibre optique crée de (...)
Affaire klétus/ canal2/sweet fm : Emmanuel CHATUE rompt (...) => Kletus, collaborateur externe et animateur dans les programmes Jambo de (...)
Prix d’excellence Minesec : 401 enseignants et élèves à (...) => Ils ont reçu médailles et appuis financiers, au cours d’une cérémonie présidée (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0