PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

Acte de Kamikaze : Talba Malla (DG Sonara) et John Ebong Ngolle (PCA Sonara) échappent à un suicide collectif

mercredi 4 juin 2014


Le Directeur général et le Président du Conseil d’administration de la Sonora accompagnés certains de leurs collaborateurs ont échappé de justesse à un suicide collectif au domicile du Pca à Limbé.

La région du Sud-Ouest est en émoi depuis hier, lundi le 2 juin 2014, lorsque, comme une trainée de poudre une nouvelle faisant état d’une tentative de suicide collectif au domicile de John Ebong Ngolle, le PCA de la Sonara (Société Nationale de Raffinerie), s’est répandue dans toute la région du Sud-Ouest. Si notre tentative de le joindre un membre de sa famille s’est avérée vaine, il reste que l’information a été confirmée par des sources administratives.

En effet, on apprend que Lundi matin, Talba Malta, DG de la Sonara et certains de ses collaborateurs se sont rendus au domicile du PCA John Ebong Ngolle, à Limbe, pour liquider certains dossiers urgents en instance, C’est alors que Mme Ebong Ngolle a surgi de nulle part avec des bidons d’essence qu’elle a aspergé dans toute la pièce et sur les occupants avant de craquer les allumettes pour voir s’embraser le salon d’honneur et toutes les personnes présentes, elle aussi comprise.

Face à cet acte criminel, chacun des occupants s’est lancé dans un sauve-qui-peut. C’est alors que les chauffeurs qui attendaient dehors et les employés de maison se sont précipités à apporter leur secours au top management de la Sonara pris entre les flammes. John Ebong Ngolle, Talba Malla et les autres hauts cadres de la Sonara vont être rapidement évacués avant que les flammes ne prennent des proportions inquiétantes. Non sans quelques dégâts collatéraux et un sérieux traumatisme subi. Particulièrement pour le septuagénaire Ebong Ngolle dont l’état de santé est chancelant, ce qui sous-tend la raison pour laquelle les dirigeants de la Sonora se sont déportés à son domicile. La Brigade de gendarmerie de la Sonara et l’unité des Sapeurs-pompiers de cette société vont aussitôt être alertées. Plus de peur que de mal, la situation sera maîtrisée. Puisque Dame Ebong Ngolle aurait utilisé le pétrole qui serait moins inflammable que l’essence en pareil circonstance.

La présence équivoque de ces hauts cadres n’est pas allée sans susciter les commentaires les plus insidieux. Remettant en cause cette République des vieillards qui dirigent le Cameroun sur des chaises roulantes ou dans des états de santé qui les rendent improductifs. Conséquence, les dirigeants des exécutifs des sociétés d’Etat ou Parapubliques sont obligés de déporter les bureaux dans les domiciles de ces « croulants » pour la gestion des dossiers urgents. Et les populations, notamment les militants de l’opposition ne se sont pas empêchés de penser qu’ils espèrent que cet incident qui a failli virer à un drame national devrait tirer définitivement la sonnette d’alarme afin que le président Paul Biya nomme désormais des hommes plus vivaces pour la gestion des affaires publiques et non plus les personnes de sa génération. Ce d’autant plus que la transformation des domiciles en bureaux comme cela a été le cas a failli être fatale, à cause d’une humeur de femme qu’aucun visiteur n’aurait pu imaginer. Prêtant même le flanc à la suspicion et ta délation qui y ont pignon sur rue.

Des discrétions recueillies dans le sillage de l’enquête qui a été ouverte par les officiers de police judiciaire laissent entendre que dame Ebong Ngolle en a contre Talba Malla qui aurait fermé certains canaux d’enrichissement illicite qui profitaient aux épouses, des hauts cadres et à certaines de leurs sociétés fictives. Réseau dont elle en jouissait à travers les marchés ??. Et tous ses efforts de contraindre son mari, l’inamovible Pca d’obtenir du Dg Talba Malle de lever ce blocage sont restés vaines. Et depuis, elle fait face à certaines contraintes financières qu’elle n’arriverait plus à honorer. Ce qui l’aurait mis sous la pression de certains créanciers et d’un train de vie qui s’est considérablement amenuisé. La toute puissante épouse du Pca qui se passait pour la Pca bis a aussi vu son autorité prendre un coup depuis que Talba Malta est arrivé aux commandes de cette société pétrolière.

Par Barthélemy Nzock (Aurore Plus)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prostitution : Les jeunes filles défient les professionnelles => Depuis le début des vacances, la prostitution des jeunes filles a atteint (...)
Cameroun-Union africaine : Moussa Faki Mahamat à (...) => Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions (...)
Prorogation du mandat des conseillers municipaux => Décret N°2018/406 du 11 juillet 2018 Le président de la République, Vu la (...)
Insécurité routière : il faut des mesures fortes => Jusqu’à présent, les mécanismes de prévention mis en œuvre tardent à produire (...)
Chantiers de la CAN à Garoua : des mesures correctives (...) => Philemon Yang a instruit les entreprises de tout mettre en œuvre pour tenir (...)
Médiation, multiculturalisme : la Commission Musonge (...) => Invitation adressée hier par l’ambassadeur de France au Cameroun lors de sa (...)
Plan d’assistance humanitaire : premières actions (...) => Sur très hautes instructions du président de la République, la première (...)
Plan d’assistance humanitaire d’urgence : le détail des (...) => L’intégralité du propos liminaire du ministre de la Communication lors de son (...)
Marcel Niat/Célestine Ketcha : Ennemis intimes => Le président du Sénat et le maire de Bangangté se vouent une cordiale (...)
Décentralisation : le ministre dans les chantiers de (...) => Georges Elanga Obam a visité les hôtels de ville en construction de Douala V (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2018 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0