PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

7,5 kilos d’héroïne saisis à l’aéroport de Douala.

vendredi 29 novembre 2013


Le nommé Kouamen Alain, en provenance de Mwanza en Tanzanie a été interpellé mercredi avec la cargaison par les éléments de la Douane.

C’est plutôt une grosse prise qu’ont effectué les éléments de la subdivision commerciale des Douanes de l’aéroport international de Douala, sous la conduite du commandant Joseph Ndjessa Onana. 7,5 kilos d’héroïne pure, évaluée à plus de 225 millions de Fcfa par les experts, ont été retrouvés dans les bagages d’un passager de la compagnie Kenya Airways, en provenance de Mwanza en Tanzanie pour Douala, via Nairobi.

Tout commence vers 11h30 ce mercredi 27 novembre, quand le nommé Kouamen Alain, 28 ans, est repéré par les éléments de la Douane, grâce aux techniques apprises lors de plusieurs sessions de formations. Son comportement intrigue. Il est impatient, pressé, nerveux, veut vite sortir. Le suspect, au moment de passer la douane, va subir la fouille de routine de ses bagages, par des agents, puisqu’il n’aurait rien à déclarer, selon lui. « Durant la vérification de sa valise, on a découvert dans celle-ci, un sac à dos vide mais qui, curieusement, pesait. Après l’avoir bien palpé, nous avons découvert un double-fond dans ce sac à dos, où était enfoui un paquet d’héroïne. La valise, qui contenant de vieux habits a elle aussi été passée au peigne fin. Et, toujours dans un double fond bien recousu, on a retrouvé une autre partie de la drogue », explique Joseph Ndjessa Onana.

Une fois les tests effectués au moyen d’un kit, il s’avérera qu’il s’agit bien d’héroïne pure. Une drogue dure de 7,55 kilos précisément. Selon les responsables de la Douane, dans son audition, le suspect a étalé plusieurs versions. « Il a d’abord commencé à nier en disant qu’il ne savait pas ce qu’il y avait dans le sac. Ensuite, il a dit qu’il était allé acheter des huiles végétales, puis des chaussures, puis faire du tourisme en Tanzanie… », ajoutent les gabelous.

C’est finalement à police judiciaire, après que la Douane eut transféré le corps du délit et le suspect au procureur du Tgi du Wouri, que le mis en cause consent à passer aux aveux. Il révélera que, vendeur ambulant de chaussures à Douala, il aurait été approché par un ressortissant nigérian au camp Yabassi. Ce dernier, après lui avoir fait établir un passeport et acheté son billet d’avion, lui aurait confié la mission de faire passer la drogue qu’il prendrait à son contact en Tanzanie. En lui promettant la somme de 300 000 Fcfa comme « salaire », une fois la transaction effectuée. Au moment où nous mettions sous presse, le suspect était toujours à la PJ, en attendant d’être déféré. Selon les autorités judiciaires, il risque entre 10 et 20 ans de prison.

Source : Cameroon-Tribune

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0