PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

2e pont sur le Wouri-Pénétrante Ouest : des solutions pour réduire les bouchons

lundi 17 avril 2017


Le gouverneur de la région du Littoral a effectué une descente sur les chantiers à cet effet hier.

« On souffre ici. La semaine passée, c’était grave. » Propos d’un riverain hier à Bonassama, sur les embouteillages qui bloquent non seulement la circulation entre Deido et Bonabéri, en passant par le pont sur le Wouri, mais aussi perturbent les chantiers de construction du deuxième pont sur le Wouri et de la pénétrante Ouest. Ce qui a conduit, ce mardi 11 avril 2017, à une descente du gouverneur Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, par ailleurs président de la cellule régionale de coordination des grands chantiers du ministère des Travaux publics pour le Littoral.

Il était donc question de s’enquérir de la situation sur le terrain et par ailleurs évaluer l’avancée des travaux. D’où les quatre premiers arrêts qui l’ont mené d’abord au futur giratoire de Bonassama, du côté de Bonabéri, où on observe des voitures stationnées pendant des heures avant de pouvoir accéder au pont. Le gouverneur a demandé qu’une voie soit toujours laissée ouverte à la circulation.

Deuxième arrêt, le chantier de construction du second pont sur le Wouri, sur le viaduc routier où le bitume et l’étanchéité ont déjà été exécutés. Et le marché de base, qui doit être livré au 31 octobre 2017, est à 84% d’exécution. Troisième étape, la voie ferroviaire où les rails ont commencé à être posés. Livraison le 31 juillet 2017. Arrêt suivant, le giratoire Scdp, où les travaux sont avancés à 56%. Pour cette partie des travaux, la date de fin est prévue pour le 19 septembre 2018 et dans les jours qui viennent, la circulation va être déviée sur le boulevard portuaire.

Après le terrain, réunion en salle, où les difficultés ont été soulignées et des solutions proposées. Pour l’éternel problème de déplacement des réseaux, au 20 mai, l’opération d’enlèvement des câbles haute tension 90kv devra être terminée côté Bonabéri. Autre difficulté, l’entretien de la voie d’accès du Pad. Le gouverneur a recommandé une action concertée des opérateurs de cette route qui peut aussi servir à désengorger l’entrée du pont actuel sur le Wouri.

Marc Lagouardette, chef de projet Sogea-Satom, a également posé le problème de sécurité : « On se fait voler du matériel du côté de Bonassama. Ça nous arrive depuis trois semaines. » En réponse à ce cas, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a rappelé que, la ville étant quadrillée avec des équipes d’intervention, les forces de sécurité peuvent arriver rapidement sur les lieux si elles sont immédiatement saisies.

Par Rita DIBA(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Diaspora camerounaise : les attentes du gouvernement => Plus de 5 millions de Camerounais se retrouvent établis à l’étranger. Une (...)
Exécution à mi-parcours du budget 2017 : les dépenses ont (...) => Le rapport inédit du MINFI parle également du contexte économique et des (...)
Eglise catholique, l’évêque de Bafia a été assassiné => C’est la position qui découle de l’ assemblée plénière extraordinaire de la (...)
Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme : Paul (...) => Un siège disponible à Yaoundé et 700 millions de F pour le début de la mise en (...)
Décès de Mgr Jean-Marie Benoît Bala : La déclaration des (...) => La Conférence épiscopale nationale du Cameroun souhaite que la lumière soit (...)
Accident ferroviaire d’Eséka : Mouvements à Camrail => Le président du conseil d’administration et le directeur général ont (...)
Attentats de Kolofata : les blessés aux petits (...) => Ceux transférés à l’hôpital régional de Maroua ne présentent plus de signes (...)
Y a-t-il trop de partis politiques au Cameroun (...) => Le pays aligne environ 300 formations politiques pour moins de 25 millions (...)
Port autonome de Kribi : la mise en service approche => Une dizaine d’avis d’appels d’offres lancés par la direction générale en vue de (...)
Diocèse de Bafia : L’évêque porté disparu => Le véhicule de Mgr Jean Marie Benoît Bala, parti de Bafia la veille, a été (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0