PUBLICITE.
Pour la création du site Web de votre entreprise, imprimerie, sérigraphie, peinture de vos bâtiments, confiez votre cummunication à ASCOM. Contact 77 64 83 51 - 94 40 85 66
En travaux !!! Actuellement insdisponible!!!

20 mai : une réception fusionnelle au palais

lundi 22 mai 2017


Les corps constitués nationaux, les membres du corps diplomatique et les anonymes ont été conviés à une réception offerte par le couple présidentiel, Paul et Chantal Biya

La réception offerte au palais de l’Unité par le président de la République et Madame Chantal Biya a constitué une articulation clé de la fête nationale pour les invités du couple présidentiel à Yaoundé. Un grand moment de communion qui a rassemblé outre les corps constitués nationaux, les membres du corps diplomatique, les anonymes dont certains sont venus des contrées reculées. Le casting des invités qui va au-delà des « happy few » procède de la volonté du chef de l’Etat de partager avec tous les Camerounais la valeur sacrée de l’unité nationale. Si pour les habitués de ce rituel il faut sacrifier à cet insigne honneur du chef de l’Etat, pour la plupart des anonymes dont le palais de l’Unité constitue « the place to be », l’invitation à ce haut lieu de la République prend toute une autre signification.

C’est à 16 heures que les portes du palais de l’Unité ont été ouvertes aux premiers invités. Hommes et femmes endimanchés se pressent galamment, carton d’invitation nominatif à la main. Sous les feux des flashes, les VIP sont accueillis dans la grande salle des banquets qui brille de mille feux. Certains viennent de loin comme l’ancien journaliste Gerba Malam qui vit au Canada, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Bafoussam, Emmanuel Nzete ou James Onobiono opérateur économique exerçant à Douala. Avant l’arrivée du maitre des céans, on joue des coudes pour occuper les premières loges, question d’avoir une bonne position pour saluer le chef de l’Etat. Les autres invités sont orientés vers les jardins du palais de l’Unité. Ici, c’est une « garden party » à la camerounaise dont le nombre de convives a culminé cette année à plus de 5000.

L’arrivée du président de la République accompagné de son épouse dans la grande salle des banquets déclenche la « bagarre » habituelle pour la poignée de mains. Paul et Chantal Biya, très décontractés, se prêtent au jeu. Dans le bain de foule, le chef de l’Etat échange tour à tour avec le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji, le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril, le Premier ministre, chef du gouvernement, Philémon Yang, le SG du Comité central du RDPC, Jean Nkuete, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, le ministre d’Etat chargé de la Justice, Garde des sceaux, Laurent Esso, le vice-Premier ministre, ministre chargé des relations avec les Assemblées, Amadou Ali, le président de la Commission nationale pour le bilinguisme et le multiculturalisme, Peter Mafany Musonge et avec quelques officiers généraux. L’échange soutenu entre la Première dame et la veuve de Um Nyobe, Marie Ngo Ndjock, invitée du couple présidentiel, n’est pas passé inaperçu.

Puis, le couple présidentiel s’oriente vers les convives des jardins du palais de l’Unité pour leur adresser des gestes sympathiques. La foule particulièrement émue exulte de joie. Il était près de 20 h lorsque le couple présidentiel a pris congé de ses convives. Les invités n’ont pas boudé le plaisir de gouter aux mets arrosés d’ici et d’ailleurs. Le tout dans un show animé par la musique de la Garde présidentielle.

Par Grégoire DJARMAILA(CT)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Enseignement catholique : Où va la discipline (...) => Jadis réputé pour sa rigidité dans la gestion des effectifs et l’encadrement (...)
Parlement : De quoi a peur le SDF ? => Ses élus, absents des travaux depuis mardi dernier, en raison, disent-ils de (...)
Fraude et évasion fiscales : Le plan de bataille de (...) => Le 10e forum mondial sur la transparance et l’échange des renseignements dans (...)
Assemblée nationale : Cinq étages consumés => Un grave incendie s’est déclaré hier nuit, ravageant totalement une partie des (...)
Partenaires au développement : le clin d’œil du (...) => Un forum s’est déroulé hier à Yaoundé pour explorer les axes de coopération (...)
Nomination de responsables au ministère des Finances => Décret N° 2017/11320/PM du 13 novembre 2017. Le Premier ministre, chef du (...)
Nomination de responsables au ministère de l’Eau et de (...) => Décret n°2017/11321/PM du 13 novembre 2017. Le premier ministre, chef du (...)
Commerce intra-africain : Encore trop de barrières => En plus des procédures et frais exigibles déjà élevés, la corruption et le trop (...)
Humanitaire : La vie change avec Synergies africaines => De nombreuses personnes, démunies ou vulnérables, et autres institutions ont (...)
Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest : Le Sénat (...) => Hier à l’ouverture de la session, Marcel Niat Njifenji a dénoncé les attaques (...)
SPIP | Copyright © 2008 - 2017 | Powered by Solutions Triangle | Espace Privé | Retrouvez-nous sur Google+ | Suivre la vie du site RSS 2.0